logocancerduseinUne décennie après la mise en place du programme national de dépistage organisé du cancer du sein, le Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes et l’Institut national du cancer engagent une réflexion collective sur l’évolution du dépistage du cancer du sein en France, en s’appuyant sur les avis et les attentes des femmes, des professionnels, des associations et des institutions concernés.

Une concertation nationale sur le dépistage vient d’être ouverte par la Ministre, Madame Marisol Touraine, à l’occasion d’Octobre rose 2015. Un site dédié www.concertation-depistage.fr permet de recueillir et de partager les contributions individuelles et collectives des citoyen(ne)s et des professionnels jusqu’à la mi-mars 2016.

Nike Jordan Superfly 2017

D’autres étapes viendront nourrir la concertation :

• une conférence de citoyennes et une conférence de professionnels début 2016 pour approfondir certaines questions et rendre chacune un avis argumenté, après avoir échangé avec des experts et des porteurs de points de vue différents.
• une réunion publique nationale de clôture en mai 2016 pour restituer et débattre des contributions et des avis recueillis tout au long de la concertation.

L’ensemble de la démarche sera coordonné par un comité d’orientation indépendant. Le comité sera notamment chargé d’analyser les avis et les contributions, et de rédiger un rapport final d’orientations sur l’évolution de la politique de dépistage du cancer du sein. Ce rapport sera remis à la Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes à l’été 2016. Le Ministère, avec l'appui de l’Institut national du cancer et de l'Assurance maladie, se saisira ensuite de ces travaux pour concevoir un plan d’actions.

La composition du comité d’orientation et les différentes étapes de la concertation seront également précisées sur le site www.concertation-depistage.fr.

Usagers du système de santé et de patients, professionnels du secteur sanitaire et social, associations, sociétés savantes… vous êtes invités à apporter votre contribution sur le dépistage du cancer du sein et ses voies d’amélioration, et à relayer cette démarche afin que la concertation soit la plus large et la plus riche possible.

Je vous remercie sincèrement de l’intérêt que vous porterez à notre volonté d’associer l’ensemble des citoyens à l’amélioration de cette politique de santé publique.

Pr. Agnès BUZYN
Présidente

logocancer du sein2

Prise en charge à 100 % des examens de dépistage pour les femmes les plus exposées

La prise en charge à 100 % des examens de dépistage du cancer du sein sera, par ailleurs, prochainement étendue aux femmes ayant un risque élevé ou très élevé de cancer du sein. L'occasion pour l'Institut national du cancer et ses partenaires, de rappeler les modalités de dépistage et de suivi en fonction des différents niveaux de risque, afin que chaque femme puisse être orientée de façon adaptée.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

don fsf cngof5