Imprimer

Dans le cadre de ses missions de surveillance du marché, l'ANSM lance une enquête prospective de matériovigilance pour recenser les complications consécutives à la pose d'implants pour le traitement de l'incontinence urinaire et/ou de prolapsus des organes pelviens, posés par voie vaginale ou par voie abdominale chez la femme.
A cette occasion, les gynécologues et les urologues pourront être sollicités par les correspondants locaux de matériovigilance de leurs établissements. Cette enquête commence dès le 1er novembre 2016 et les documents relatifs à l'enquête sont consultables sur le site internet de l'ANSM :

http://www.ansm.sante.fr/Declarer-un-effet-indesirable/Materiovigilance/Enquetes/(offset)/5#paragraph_100885

nike sb
Catégorie : Actualités

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn