La vague médiatique qui déferle sur la méthode Essure génère inévitablement un certain nombre de questions et d'inquiétudes pour nos patientes.
 
Le groupe de travail "Essure" constitué au sein du CNGOF avec la SCGP, dont les objectifs sont de mener une réflexion sur la formation à la pose mais aussi sur la tolérance de ces implants, s'est réuni la semaine passée au cours des Journées de Montpellier.
 
Il nous a semblé utile de rédiger deux lettre d'information à destinée des patientes, afin de répondre aux inquiétudes qui pourraient émerger dans ce contexte. La première lettre concerne les patientes qui ont déjà bénéficié de cette technique, la seconde concerne les patientes pour lesquelles cette méthode de contraception définitive est envisagée.
 
 
 
 
Bernard Hédon (Président)
Israël Nisand (Président élu)
Olivier Graesslin (Sécrétaire général)
Le groupe de travail "Essure"

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

don fsf cngof5