La nouvelle version (V5) des recommandations de l'Agence de la biomédecine réactualisées en février 2018 concernant la prise en charge en assistance médicale à la procréation (AMP), en préservation de la fertilité et en don de gamètes des patients exposés au risque d'infection par le virus Zika.

Ce document est téléchargeable également sur notre site Internet au lien suivant :

https://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/2018-003_reco_amp_et_zika_v5_09-02-2018_.pdf

Ces recommandations s'appliquent à la prise en charge de patients ayant séjourné au cours de l'année écoulée dans une région classée en catégories 1 et 2 de l'ECDC. Les Antilles et la Guyane étant sorties de la phase épidémique, la prise en charge des patients est désormais la même, qu'ils résident en métropole ou en Outre-mer.


Les principales modifications par rapport à la précédente version V4 de janvier 2017 portent sur l'allègement des procédures :
- suppression du contrôle de la sérologie négative par une recherche de virus par PCR dans le sperme à titre diagnostique ;
- suppression de la recherche de virus dans la fraction finale de migration de spermatozoïdes dès que cette recherche est négative dans le liquide séminal.
Ces recommandations sont conçues pour évoluer autant que de besoin au gré des connaissances acquises et de l'évolution de la circulation virale.
La nouvelle version (V5) que nous vous transmettons aujourd'hui a été élaborée, comme les versions précédentes, en concertation avec le groupe d'experts constitué de professionnels du domaine de l'AMP, de la virologie et de l'obstétrique.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

don fsf cngof5