La mesure de la densitométrie minérale osseuse (DMO) par DXA (examen simple ressemblant à une radio) est possible et a conduit à une définition densitométrique de l’ostéoporose lorsque la densité est inférieure à – 2.5 de la densité minérale osseuse observée à l’âge de 20 ans.

Fig 1 : ostéodensitométrie

1

 

 

 

 A) Appareil

Résultat

Densitométrie osseuse chez une femme de 60 ans n’ayant pas d’ostéoporose. L’examen est simple comme une radiographie et se pratique sur le rachis lombaire et le col fémoral. L’ostéopénie est dans la zone jaune (T-score entre -1 et – 2,5) et l’ostéoporose dans la zone rouge (T-score < -2,5)

2

La Haute autorité de santé (HAS) ne conseille pas de faire une ostéodensitométrie à toutes les femmes. Elle n’est recommandée (et n’est remboursée) que :


- Si une fracture vertébrale ou du col du fémur sans traumatisme a été observée chez un des parents du premier degré (frère, sœur) ;
- Si la femme a déjà eu une fracture de fragilité sans traumatisme ;
- Si elle est maigre (indice de masse corporelle : IMC inférieur à 19) ;
- Si elle a présenté une absence de règles avec insuffisance en œstrogènes ou un traitement provoquant une insuffisance en œstrogènes) ;
- En cas de ménopause précoce avant 40 ans ;
- Si elle a pris plus de 3 mois une corticothérapie.


Certains médecins, cependant, prescrivent une ostéodensitométrie à 50 ans si la femme ne veut pas prendre de traitement hormonal et à 60-65 ans dans les autres cas. Dans ce cas, la DMO n’est pas remboursée et est donc à votre charge.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn