Contraception : l'anneau vaginalL'anneau vaginal est une très bonne méthode de contraception qui a l'avantage de présenter moins de risque d'oubli que la pilule.

C’est un anneau souple et transparent de 54 mm de diamètre, vendu à l’unité ou par trois, qui agit exactement comme une pilule œstroprogestative minidosée en bloquant l’ovulation. L'efficacité est identique, la muqueuse vaginale est peu utilisée alors que c'est une excellente voie d’administration des médicaments. Il est facile à mettre en place, il suffit de le pincer en "8" pour l'introduire bien au fond dans le vagin. Il n'est pas ressenti par la femme une fois en place, il ne gêne pas le partenaire lors du rapport sexuel. On peut cependant le retirer, pas plus de 2 heures d'affilée, et le remettre en place après l'avoir passé sous l'eau.

Si l'anneau a été retiré plus de 2 heures, il faut faire comme un oubli de pilule :

  • Le remettre.
  • Prendre la pilule du lendemain si il y a eu des relations non protégées depuis 5 jours.
  • Utiliser des préservatifs pendant les 7 jours suivants.

  • Si cette erreur a lieu dans les 7 derniers jours d'utilisation de l'anneau, il faudra en plus en remettre un tout de suite après les 3 semaines, sans faire la semaine d'arrêt si l’anneau est laissé en place plus de 3 semaines mais moins de 4 semaines
 l’efficacité contraceptive n’est pas diminuée.

Respecter l’intervalle libre d’une semaine et reposer un nouvel anneau.

Attention ! Si l’anneau a été laissé en place plus de 4 semaines, l’efficacité contraceptive peut diminuer et une grossesse peut avoir lieu. On se retrouve dans la même situation que lorsqu'un anneau a été retiré plus de 2 heures. Contactez un médecin avant de poser un nouvel anneau. 
En cas d'oubli de repose, il
 faut mettre un nouvel anneau le plus vite possible et utiliser une méthode contraceptive supplémentaire (préservatifs), pendant au moins une semaine, et prendre une pilule du lendemain s'il y a eu des rapports non protégés depuis 5 jours. On peut utiliser un préservatif en association, car l’anneau ne protège pas des IST. On peut utiliser des tampons si les règles sont encore présentes au début de l'anneau suivant.

Son coût est d'
environ 15 € par mois, non remboursés par les caisses.

Première pose et retrait

La première fois, l’anneau est mis au début des règles, le premier jour de préférence, pour trois semaines. 
La pose et le retrait ont lieu le même jour de la semaine, approximativement à la même heure. 
On garde l’anneau pendant 3 semaines, puis 1 semaine sans anneau (semaine où surviendront les règles).

En remplacement d'une pilule

L'anneau est alors mis dans le vagin le jour de la reprise théorique d'une nouvelle pilule.

Les contre-indications sont
 les mêmes que pour la pilule œstroprogestative. Il ne sera pas indiqué en cas de prolapsus (relâchement des parois vaginales).

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn