Comment se présente-t-il ?


C’est un patch de 20 cm² (4,5 cm x 4,5 cm) de couleur beige, vendu par boîte de 3.

Il contient 
des hormones œstroprogestatives, à dose équivalente à celle d'une minipilule.

Il agit
 exactement comme la pilule. En bloquant l’ovulation, en modifiant la glaire cervicale et l'endomètre.

On applique
 un patch par semaine, en débutant la première fois le 1er jour des règles, et cela pendant 3 semaines consécutives.
 La 4e semaine, on n’applique pas de patch. 
Les règles surviendront dans cette 4e semaine.
 Attention, que les règles soient terminées ou non, il faudra recommencer un nouveau cycle la semaine suivante en commençant toujours le même jour de la semaine.

 

Il est très facile de passer de la pilule au patch, ou inversement. 


Le jour où on devrait commencer une plaquette, il suffit de mettre le 1er patch.

 

Il est aussi fiable que la pilule s’il est utilisé correctement.

Il faut le poser à un endroit du corps bien sec où il n’y a ni poils, ni pli de peau, ni irritations, ni risque de frottements, ni crème de beauté, et jamais sur les seins. 
Il faut appuyer fermement quelques secondes jusqu’à ce que les bords collent bien. 
Il ne faut jamais repositionner deux fois de suite au même endroit.

En cas d’oubli de le changer, la protection persiste pendant 48 heures.
Si le retard est de moins de deux jours : on retire le patch et on en applique un nouveau sans modifier "le jour de changement" des patchs suivants.

Si l’oubli est de plus de deux jours : on reprend à zéro en recommençant un cycle de 3 patchs et en utilisant des préservatifs la première semaine. Cela change le jour de pose.

En cas d'oubli de retirer le patch en fin de cycle. On le retire dès que possible et on débute le cycle suivant le jour habituel (le lendemain du 28e jour). Aucune contraception supplémentaire n’est nécessaire.

En cas d'oubli de recommencer un cycle à la date prévue. 
On applique un patch du nouveau cycle dès que possible. On utilise les préservatifs les 7 premiers jours du cycle et on prend la pilule du lendemain s'il y a eu des relations non protégés dans les 5 jours précédents.

Et s’il se décolle ? 
Au cours des essais, il y a eu environ 1,8 % de décollement complet, et 2,9 % de décollement partiel.
 Certaines peaux semblent réfractaires aux patchs. 
Si le décollement est de moins de 24 heures, remettre le même patch au même endroit.
 Si le décollement est de plus de 24 heures, appliquer un nouveau patch et tout reprendre à zéro avec préservatif pendant 7 jours.

Cela change le jour de pose.

Des situations favorisent-elles le décollement ?
 Les études manquent à ce niveau en ce qui concerne sauna, piscine, hammam. Normalement, il tient.

Peut-il y avoir des réactions au site d’application ? Dans environ 17 % des cas, on peut constater des réactions plus ou moins importantes (rougeurs, démangeaisons), n’entraînant un abandon de la méthode que dans 2 % des cas.

Le coût moyen est de 13 € par mois (coût pouvant varier d’une pharmacie à l’autre). Tarif dégressif par boîte de 9. 
Non remboursé.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn