La contraception par méthode de contrôle de température

Cette méthode a pour but de repérer l'ovulation à partir du décalage thermique, dû à la présence de progestérone dans l'organisme.

La température est prise le matin, à jeun, à la même heure, avec le même thermomètre et sur un graphique spécial. On observe un petit décalage de température 24 heures avant l'ovulation.
 Un ovule "vivant" 48 heures au maximum, la période inféconde démarre donc le 3e jour de la température haute et stable après le décalage, jusqu'aux règles suivantes.

  • Prendre la température rectal le matin avant de se lever ;
  • Ovulation dernier point bas ;
  • Rapports possibles après le 3e jour de température haute.

Attention ! La rigueur est de mise pour une bonne interprétation. Celle-ci peut être difficile en cas de levers nocturnes, de décalages horaires ou de fièvre.

LA METHODE BILLINGS (observation de la glaire) et LE CALCUL DES DATES sont des méthodes trop imprécises pour être utilisées seules. On peut y adjoindre des tests d'ovulation précisant la période à risque de grossesse.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn