Les méthodes de contraception sont nombreuses et il n'est pas toujours facile de s'y retrouver. Pour bien choisir sa méthode, il faut consulter une personne compétente qui pourra faire le point.
Avec le professionnel de santé (gynécologue, médecin généraliste, sage-femme), vous pourrez discuter de ce que vous connaissez sur la contraception, de vos antécédents familiaux, de vos allergies, de ce que vous avez déjà utilisé, des effets secondaires…
Ainsi il pourra mieux vous expliquer tout ce qui existe et vous proposer, en fonction de votre mode de vie (sociale, culturelle, sexuelle…), plusieurs choix. La consultation avec le conjoint est conseillé. Même si les méthodes contraceptives sont "prises" par les femmes, les hommes doivent être impliqués. Ainsi, les erreurs pourront être évitées à deux.

Si aucune contraception n'a été utilisée il existe la contraception d'urgence.

Il existe actuellement deux pilules : Norlevo et Ellaone dites "pilules du lendemain". 

Elles ne remplacent pas une autre contraception. 
Elles s'utilisent en cas d'urgence.
Elle est indiquée comme contraception d’urgence en cas de rapport non protégé, de préservatif qui craque, d’oubli de pilule supérieur à 12 heures (ou à 2 h pour la pilule au lévonorgestrel), de problèmes avec un patch ou un anneau. 
Elle vise la prévention des grossesses non désirées.

Elle est constituée uniquement de progestérone. Elle ne présente aucune contre-indication et a très peu d’effets secondaires (nausées dans 25 % des cas, céphalées dans 16 % des cas).

Elle est à prendre maximum dans les 5 jours qui suivent le rapport à risque pour Ellaone. 
Il n’y a qu’un seul comprimé dans la boîte.

En cas de vomissements dans les 3 heures qui suivent sa prise, recommencer le traitement.

Quelle est son efficacité ?

Elle n’est jamais de 100 %.
 Son efficacité est de 98 % si le premier comprimé est pris dans les 12 heures puis diminue dans le temps (95% à 24 h, 85 % à 48 h, 60 % à 72 h, 35 % à 5 jours).

Comment fonctionne-t-elle ?

Son mécanisme d’action est mal connu :


  • inhibition ou retardement de l’ovulation
,
  • modification de la muqueuse utérine qui devient impropre à la nidation.

Cette pilule agit en amont d'une grossesse ; elle ne peut pas interrompre une grossesse débutante.

Son coût, pour 
Norlevo, est d'environ 8 €. Elle est remboursée par la Sécurité sociale sur ordonnance.
 Elle est aussi en vente libre en pharmacie – non remboursée. 
Elle est gratuite pour les mineures (pharmacies, infirmeries scolaires et universitaires, centres de planification).

 Ellaone n'est délivrée que sur ordonnance.

Il est conseillé de faire un test de grossesse après 5 jours de retard de règles ou 15 jours après avoir eu le rapport non protégé. De plus en plus souvent, une pilule du lendemain est notée lors de la prescription d'une contraception régulière.

Le stérilet au cuivre peut être proposé comme contraception du lendemain jusqu'à 5 jours après le rapport non protégé.
 Son efficacité est très importante (0,09% d'echec).
 De plus, une fois posé, il peut être laissé en place comme contraception régulière.

 Le problème est qu'actuellement, cette contraception d'urgence est peu proposée.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn